À la rencontre de l’auteure de Timide, les Colocs…

Ma passion pour les livres n’est maintenant plus un secret. Il me paraissait donc normal de demander à une de mes auteures préférées si elle pouvait m’accorder du temps. Je vous ai déjà parlé de ses œuvres dans mes articles sur mes lectures du moment (n’hésite pas à aller jeter un œil !). Après quelques échanges écrit avec Sarah Morant, j’ai eu la chance de pouvoir m’entretenir avec elle pour en apprendre un peu plus sur le métier d’écrivain. Avant de rentrer dans le vif du sujet il me paraissait naturel de lui demander à quand remonter cette passion pour l’écriture.

Sarah a toujours été une très grande lectrice, cela a d’ailleurs plus d’une fois ruiné ses parents ! Elle lisait et lit toujours de nombreux romans fantastiques. Son roman favori est Gone de Michael Grant. Le côté réaliste du fantastique a tout de suite séduit Sarah, si cela pourrait paraître improbable, la liaison entre le réaliste et le fantastique rend le roman génial.

 Au delà de ça, elle s’est dit qu’elle aussi aimerai créer son propre monde, c’est ainsi que ses premiers mots sont apparus. Au départ, il s’agissait de petites histoires sur skyrock puis ces quelques pages se sont rallongées et ont commencé a apparaître sur la plateforme Wattpad. C’est sur cette plateforme que Sarah a écrit son premier roman : Timide. Ensuite tout est allé très vite, le livre a été repéré par une maison d’édition et a été publié en 2016. Si lorsqu’elle a reçu le mail Sarah croyait que ce n’était qu’une farce, elle était loin de s’imaginer ce que lui réservait le futur.

En quoi consiste le processus de publication d’un roman ? Quelles sont les différentes étapes ?

Une fois que Timide a été repéré, il a fallu envoyer un manuscrit à l’éditeur, en l’occurrence Hachette. Ce manuscrit va ensuite être la victime de plusieurs aller- retour entre la maison d’édition et l’auteure afin qu’il y ai des corrections et des légères modifications. Une fois que les texte est prêt et que toute l’équipe s’est mise d’accord, il faut ensuite choisir  la police, les titres de chapitres.. En ce qui concerne la couverture du livre, celle présente sur Wattpad a pu être gardé.

Sarah a également beaucoup apprécié la relation de confiance qu’elle entretient avec Hachette, étant étudiante, elle avait peur de recevoir trop de pression, mais la maison d’édition a su être compréhensive. Pour  finir, une fois que le bouquin est  imprimé, il est envoyé dans les librairies et grandes surfaces afin d’être connu du public. C’est également l’éditeur qui gère tout le côté pub d’un « roman ».

Arrive maintenant la partie que Sarah Morant préfère (honnêtement si j’étais à sa place je pense que je serai dans le même état) : les séances de dédicaces. C’est pour l’auteure un moyen de rencontrer directement son public, d’échanger avec lui, d’avoir ses impressions. Car comme le dit si bien Sarah : « écrire c’est un peu égoïste en soit », car oui lorsque quelqu’un écrit c’est généralement pour lui donc lorsque Sarah se retrouve devant ses lecteurs, elle se dit que non elle n’a pas fait ça que pour elle, mais que ses histoires ont également aidé, conseillé, divertit, amusé d’autres personnes.  Et lorsqu’un lecteur vous dit qu’il s’est reconnu dans vos mots, cela est tellement gratifiant.

Si écrire prend énormément de temps, Sarah n’est pas écrivaine a temps complet. Et oui c’est ce qu’on peut appeler une warrior puisqu’en plus de détendre, divertir des gens à travers ses mots, elle souhaite sauver des vies. Sarah est aujourd’hui en troisième année de médecine et autant vous dire que ce n’est pas de tout repos.

En tant qu’auteure, d’où Sarah tire-t-elle son imagination ? Ressent-elle parfois le syndrome de la page blanche ?

En ce qui concerne l’inspiration, cela peut provenir de tout et n’importe quoi. Il peut s’agir de situation du quotidien (articles, disputes dans la rue, télé..) mais ses romans reflètent également une partie de ses propres expériences et sa vie personnelle. Néanmoins dans chaque ouvrage, il y a une partie d’imagination, cela peut venir de ses pensées du moments, des ses rêves… 

Sarah a comme tout auteur (enfin je pense) des moments où elle a moins ou pas d’inspiration. Par exemple, le plus rageant pour elle c’est lorsqu’elle a pleins d’idées mais qu’elle ne peut pas écrire sur le moment. Alors, elle décide de se libérer une soirée afin de poser sur une feuille tous les mots qui tournent dans sa tête depuis le début de la semaine et au moment voulu, PLUS RIEN ! La frustration est grande puisque tous les jours, elle a attendu ce moment pour qu’au finale la page reste vierge. Néanmoins, Sarah n’a jamais eu de période où elle n’avait aucune inspiration, généralement c’est les tournures de phrases, le fil conducteur de la narration qui lui manque.

Bon, sans plus attendre je vous laisse avec la question la plus attendue par ses lecteurs : Y a-t-il un nouveau roman en préparation ?

S’il y a quelques temps Sarah avait débuté un roman, cela ne lui correspondait pas et elle ne voulait pas écrire quelque chose simplement pour le fait de sortir un roman. Je pense personnellement que c’est l’honnêteté de Sarah qui plait à ses lecteurs. Alors je suis d’avis qu’il faut mieux attendre plus longtemps afin de lire un roman qui lui correspond et qui plaira à son public. Cependant, elle n’abandonne pas l’écriture. En effet, souvent Sarah écrit de petites histoires à droite à gauche mais sans but concret.

Avant de vous laisser, Sarah a souhaité donner des conseils à ceux qui adore écrire mais qui n’ose pas se lancer. Tout d’abord, aujourd’hui, il n’y a rien à perdre puisque la plateforme Wattpad est gratuite et n’engage à rien. Pour Sarah personne n’écrit « mal », chacun à son propre style d’écriture puisque les mots que l’on pose sur le papier reflètent nos pensées et il serait absurde de dire que certaines personnes « pensent mal ». Et puis pour ceux qui font des fautes d’orthographes, qu’ils se rassurent ce n’est pas cela qui détermine la beauté de l’histoire.

J’espère que cette rencontre littéraire vous a plu, je vous invite maintenant à foncer à librairie pour vous procurer les quatre romans de Sarah Morant : Timide, Fragile, les Colocs et l’Asperge. Je vous retrouve la semaine prochaine pour un nouvel article et le mois prochain à la rencontre d’une nouvelle aventure.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :