Ce que le confinement m’a appris

Aujourd’hui j’avais envie de revenir vers vous afin de vous partager toutes les choses que le confinement m’a appris. En effet, pendant ces deux longs mois de confinement j’ai eu le temps de prendre conscience de certaines choses et également de prendre le temps de faire des activités que j’avais délaissé. Si beaucoup ont vu cette période de façon négative, de mon coté j’ai essayé de tirer au maximum le positif de cette situation et de relativiser. Je ne suis pas entrain de dire que j’ai été tout les jours au top de ma forme, loin de là, mais prendre du recul m’a fait du bien.

Tout d’abord, ces mois d’enferment m’ont permis de prendre le temps de faire des choses qui me plaisent et que je faisais pas habituellement. Et oui, je me suis remise à la cuisine et j’ai adoré ça, depuis toute petite j’adore être aux fourneaux mais c’est vrai qu’en grandissant je prenais moins le temps de le faire. Je me suis donc mise à faire des gâteaux et des recettes que je n’avais jamais testées, pour mon plus grand bonheur et celui de mes proches.

J’ai également pris le temps de me consacrer à mon blog. Car oui, avant cette période je n’étais pas très régulière à cause des cours, des examens et du quotidien. Mais là, je n’avais aucune excuse puisque j’avais du temps à perte de vue devant moi. J’ai donc refait le design de mon blog, pris le temps de noter les choses sur lesquelles j’aimerais écrire, pris le temps d’écrire plus intensément et j’ai également pris le temps de me consacrer à ma page instagram. Et sans ce confinement je pense que je n’aurais pas pris conscience à quel point l’écriture m’animait, que noircir mes pages chaque semaine me procurer une telle sensation de bonheur.

Comme vous avez pu le voir j’ai aussi ouvert et dévorer des livres qui m’attendais depuis des semaines voire des mois sur mes étagères. Je vous ai d’ailleurs partagé mes coups de cœurs littéraires dans mon dernier article. Inutile de vous rappeler que ces moments de lecture m’ont permis de m’évader et ainsi de fuir la situation dans laquelle nous nous retrouvions.

Retrouver du plaisir dans le sport. Car oui je n’ai jamais eu une relation très saine avec le sport sois je n’en faisais pas du tout, soit de façon excessive. Mais ce confinement m’a permis de m’y remettre et honnétement chaque soir lorsque je faisais mes exercices ou que j’allais courir, je me vider la tête. Et en cette période c’est tout ce dont j’avais besoin. Néanmoins je ne me suis jamais forcée, si je n’avais pas envie d’en faire je n’en faisais pas. Je pense que c’est parce que je faisais ça par réel envie et plaisir que ça m’a autant fait du bien.

Je me suis rendue compte a quel point mes proches comptaient pour moi. Car oui ces mois loin d’eux n’ont pas été simples. Avant ce confinement je ne me rendais pas compte de la chance que j’avais d’avoir encore ma famille à mes côtés. Je pense que pour la plupart d’entre nous, nous ne nous rendions pas compte à quel point nous étions chanceux de pouvoir sortir, voir nos amis, notre famille, aller en cours, voyager.

Prendre du temps pour moi. Car toute l’année, on court à droite, à gauche. On travaille, on s’occupe des autres, on sors mais là nous n’avions pas d’autres choix que de se retrouver seul avec soi même. Et honnêtement, je pense que ça ma fait un bien fou. Pour me reconnecter un peu à moi même, le yoga m’a beaucoup. Lors de ces deux longs mois, je me suis rendue compte des choses que je voulais réellement faire, j’ai pris du temps pour faire les choses que j’aimais. Il faut avouer que de temps prendre du temps pour soi ça fait du bien.

Enfin, j’ai eu une prise de conscience de ce qui se passait dans le monde. Car oui, quand on est plongé dans notre quotidien, on ne prend pas forcément le temps de regarder ce qui se passe ailleurs. Or là, toutes les choses atroces qui se sont passées nous sont arrivées en pleine figure. Les incendies, puis le virus, la mort de Georges Flyod et bien d’autres encore. Je pense que, malheureusement, les mentalités n’évoluent pas et que c’est à chacun d’entre nous de s’éduquer et d’éduquer les gens qui nous entourent. Pour cela il existe de multiples articles, vidéos, discours. Pour ma part, je suis au quotidien Hugo decrypte afin de comprendre le plus simplement ce qui se passe dans notre monde.

J’espère que cet article vous a plu, n’hésitez pas à me partager ce que le confinement vous a apporté. Je tiens juste à préciser que c’est ok de ne pas aller bien certains jours et que la vie parfaite que vous voyez sur les réseaux sociaux n’existe pas. Continuez à être vigilants car le virus n’a pas disparu et prenez soin de vous.

A dimanche prochain.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :